Voici le résumé du livre fait par le logiciel "Summarizer"

Jetez un coup d'oeil avant de télécharger pour voir, en le feuilletant, s'il y a des choses qui vous intéressent.


Concepts:
vie, quête, épreuves, réussite, rêves, univers, pourras, argent, réponses, sois, accoucheur de rêves, trésor, énergie, peur, sauras.

Énoncés:
Pour savoir ce que tu es venu faire sur terre, il faut commencer par te poser la question.

Beaucoup passent leur vie à foncer en avant sans jamais se demander où ils vont.

Ils souffrent sans savoir pourquoi et se réveillent quelquefois trop tard pour vivre leur vraie vie.

Tout commence par un sentiment d'insatisfaction avec ton état présent.

Car pourquoi te donnerais-tu la peine de changer si tu es heureux de ce que tu es?

Supposons que tu ne sois pas heureux et que tu n'aies pas la moindre idée du sens de ta vie.

Tu n'es pas heureux et tu voudrais que cela change.

Surtout ne demande pas aux autres de te donner la direction.

Tu ne peux éviter de trouver toi-même tes propres réponses qui sont déjà inscrites en toi.

Si tu n'arrives pas à entrer en contact avec les couches profondes de ton esprit où se trouvent ces réponses, fais-toi aider par un accoucheur de rêves.

L'accoucheur de rêves sait comment guider ta quête, mais il ne te proposera de réponse.

S'il le fait, fuis-le car il cherche à prendre possession de ton être.

L'accoucheur de rêves t'aidera à reconnaître ton génie personnel, c'est-à-dire ce sans quoi tu ne serais pas toi en ce moment de ta vie.

Cherche un accoucheur de rêves autour de toi et tu finiras par en trouver un.

Ton génie personnel est comme une graine d'arbre endormie dans sa coque protectrice.

Il se peut qu'elle germe dès le premier printemps, à l'ombre du grand arbre qui l'a engendrée.

Il se peut qu'elle soit calcinée par un feu de forêt et ne germe jamais.

Il se peut qu'elle roule au loin, emportée par le courant de la vie, sans germer, en conservant intacte, pendant des années, toute sa capacité à donner une belle plante.

Un jour arrive où elle trouve des conditions favorables à son épanouissement.

Elle donne alors un arbre qui porte des fruits et engendre des graines à son tour.

Une longue vie humaine est quelquefois nécessaire pour cela.

Un enfant est unique parce qu'il est la combinaison unique de particules venues par transformations successives de la nuit des temps et du plus profond de l'espace.

Ce qui te rend unique c'est aussi la combinaison toute personnelle de tes désirs, de ta tradition, de ton histoire et des circonstances de ta vie.

Cette combinaison ne peut être identique à aucune autre dans l'Univers.

De ce fait, il y a en toi et en chaque être humain, quelque chose d'unique que tu apportes au monde, que tu le veuilles ou non, sans quoi le monde ne serait pas complètement ce qu'il est.

Les lignes de ta main forment un dessin qui n'appartient qu'à toi.

De la même façon, tu as une mission sur terre qui n'appartient qu'à toi.

Ne t'étonne donc pas que l'on ait cherché le sens du destin dans les lignes de la main.

Mais c'est là une méthode erronée, car c'est attendre que quelqu'un d'autre te donne la réponse, alors que cette réponse doit venir de toi.

C'est un processus dans lequel tu dois engager toute ta volonté et ton coeur.

Car c'est seulement si tu engages tout ton être dans la découverte de qui tu es, que tu trouveras ta mission essentielle.

A chaque instant tu pourras te dire : "Ce que je fais est en harmonie avec qui je suis essentiellement", ou au contraire : "Je suis en train d'oublier qui je suis et de gâcher mon génie personnel".

Si, malgré tous tes efforts, ta liste de désirs ne dépasse pas sept, il se peut que tu aies laissé tes rêves s'endormir, à force de répéter qu'ils n'étaient pas raisonnables.

Ou peut-être as-tu besoin de grandir à l'intérieur de toi-même pour être capable de gérer de plus grandes choses à l'extérieur de toi.

Sois remercié si avec ton désir vient un projet de déraison.

29. Ton premier but est peut-être de gagner beaucoup d'argent.

Un beau cheval, une grande maison, un corps svelte, un tour du monde en bateau, une carrière réussie et même une relation amoureuse ou une expérience spirituelle ne constituent pas une fin en soi.

Trop de rêves et de désirs à la fois ne constituent pas une vision, c'est pourquoi il te faut effectuer une sélection et faire une description claire du résultat final auquel tu aspires.

Les images de ce tu veux accomplir te seront aussi nécessaires que le dessin d'un puzzle de mille pièces que tu voudrais construire.

Sans l'image finale, comment réaliser ce puzzle?

Ta vision commence donc comme une image mentale détaillée de ce que tu veux voir arriver dans le futur.

Elle peut être comparée à des images vivantes que tu pourras consulter dans ton esprit à volonté.

La simple évocation de cette image aura le pouvoir d'éveiller en toi une émotion positive et elle te stimulera à accomplir le nécessaire pour l'atteindre.

Cette image sera le trésor qui constitue l'objet de ta quête.

Bien entendu, il n'y a pas de place pour le doute dans ta vision.

Plus tu y mettras d'émotion et de certitude, plus son pouvoir d'attraction sera grand.

Plus tu y mettras de précision, plus vite tu l'atteindras.

Une fois que ta vision sera claire dans ta tête, écris-là et illustre-là avec des images pour la verrouiller en toi et y revenir aussi souvent que nécessaire.

De cette façon, ta vision restera stable pendant que la réalité quotidienne changera.

Chaque mot, chaque image et chaque son se gravera dans ton subconscient et se réalisera avec des détails surprenants si tu restes centré sur le trésor que tu veux atteindre.

Quand le moment sera venu de passer à l'action, il se peut que tu ne saches pas par quoi commencer.

Tu es attiré par la quête de plusieurs trésors.

Dois-tu te concentrer sur un seul et renoncer aux autres?

Peux-tu te permettre d'en poursuivre plusieurs à la fois?

Il n'y a pas une seule bonne réponse à ces questions.

Mais l'expérience montre que ton efficacité maximum est atteinte quand tu poursuis un seul objectif à la fois, avec tout ton coeur et toute ton énergie.

Demande-toi : "Si je ne pouvais réaliser qu'une seule chose avec ce qui me reste de vie, qu'est-ce que ce serait ?"

Prends alors cet objectif, réalise-le et va de l'avant.

Dans la durée, il est bon que ta vision intègre les sept domaines de ton existence : ta vie intellectuelle, vie affective, vie économique, vie professionnelle, santé physique, expression de soi et vie spirituelle.

Cette intégration suppose que tu travailles à plus d'un objectif à la fois.

Mais, dans ta liste d'actions à mener, tu devras toujours être capable de mettre en premier le plus important pour toi.

Tu sauras ce qui constitue ton grand trésor et tes petits trésors en apprenant à lire les signes dans le grand livre du Monde.

Alors tu te retrouveras à faire le nécessaire, sans effort et sans fatigue, porté par la joie de suivre un chemin qui a du coeur.

Pour que ce soit une vraie quête, il faut que tu n'aies pas la moindre idée de comment tu vas pouvoir la réaliser.

Car si le choix de ton défi est basé sur ce que tu sais pouvoir faire et si tu calcules tes probabilités de réussite, ce n'est pas une quête, mais un choix raisonné et raisonnable et l'ennui t'attend au bord du chemin.

Elle peuvent faire peur à ton entourage, car chacun croit impossible pour les autres ce qu'il croit impossible pour luimême.

Il se peut que ton existence terrestre se termine sans que tu aies trouvé ton trésor.

Si tu prends plaisir à réaliser tes objectifs en harmonie avec ta raison d'être, tu pourras apprendre à être détaché des résultats.

Ta quête est en danger quand rien ne va plus comme tu voudrais.

Si tu passes dix-sept heures par jour à ton travail et ne vois jamais tes enfants, ne prétends pas que tes enfants sont ton trésor.

D'autres dépensent une énergie immense à nager contre le courant et à résister pour ne pas être poussés au delà de leurs limites.

Ce faisant, ils dissipent leur énergie ; ils s'exposent à l'attaque des étouffe-rêves ; ils se racontent quelquefois tellement d'histoires que celles-ci finissent par remplacer l'action et la réalisation de leurs projets.

Tu te prépares des jours difficiles si tu laisses la peur diriger ta vie car l'homme s'attire ce qu'il redoute et, en se concentrant sur ce qu'il ne veut pas, il le perpétue.

Si tu prends peur face à une épreuve et fais marche arrière, tu perds l'occasion de dépasser cela.

Mais la vie est généreuse et l'épreuve se présentera encore et encore, jusqu'à ce que tu aies appris la leçon qu'elle avait préparée pour toi.

Une autre façon de ne pas arriver à son but est de prétendre y arriver sans aucune aide.

Dans ce cas, ne t'étonne pas de te retrouver en difficulté car on ne peut aider celui qui croit avoir tout ce qu'il faut.

Il n'est pas prêt à recevoir.

Celui qui ne sait pas recevoir passe à côté des cadeaux que l'univers place sur sa route, sans les voir.

Car le monde est tel que nous croyons qu'il est.

Si nous ne croyons pas aux cadeaux, nous ne voyons pas ceux qui sont là pour nous.

Quand tu commenceras quelque chose qui semble un défi, étudie d'abord tous les soutiens disponibles.

Sur ton chemin il se peut que tu obtiennes des réussites qui te feront perdre de vue ta vraie raison d'être.

Le succès te montera à la tête.

que tu es arrivé et qu'il est inutile de poursuivre ta quête.

Si tu t'endors là et te réveilles beaucoup plus tard, peut être seras-tu devenu trop lourd et maladroit pour remonter sur ton cheval et les vautours te mangeront les yeux.

Sur ta route tu rencontreras des défaitistes pour qui rien n'est possible parce qu'ils ont tout raté.

Ils essayeront de te faire partager leur vision noire des choses.

Tu rencontreras aussi des gens raisonnables qui chercheront à te faire entrer dans le rang parce que ton aventure les inquiète.

Tu rencontreras les étouffe-rêves pour qui ton trésor ne vaut rien et qui considèrent qu'une pyramide n'est qu'un tas de pierres.

Ce seront autant d'épreuves que tu surmonteras sans mal si tu restes connecté à ta vérité, celle qui est au plus profond de toi.

La peur d'échouer peut rendre ton rêve impossible, car ce que tu crois impossible reste impossible.

l'atteindre, ce doute agira comme un poison insidieux.

Tu hésiteras au moment où tu devrais te lancer, tu dormiras au moment où tu devais être éveillé.

C'est l'histoire de l'homme qui fut chargé d'aller au jardin des Hespérides pour en rapporter un fruit sacré qui se multiplierait et donnerait la richesse à sa ville.

Il poussait dans un arbre gigantesque à une hauteur inatteignable.

Quel que soit ton rêve, il te faut être prêt à affronter la réalité.

Ne rien décider serait la preuve d'un manque de confiance dans la générosité de la Vie et te condamnerait à un échec certain.

Tu as rencontré des rapides, des tourbillons, des écueils et des contre-courants, des plages de sable et des sables mouvants.

Mais peut-être as-tu perçu qu'une grâce particulière t'accompagnait et que tu trouvais les ressources et les forces nécessaires pour venir à bout de chaque épreuve.

Les jours et les mois ont passé dans cette navigation et, si tu as eu le courage de continuer, tes muscles se sont développés.

Les embruns, l'air pur, les animaux sauvages jouant sur les berges, le ciel changeant : tout cela est maintenant pour toi un enchantement que tu n'échangerais pas pour une sieste sur la berge.

Il y a une condition première pour que tu puisses bénéficier de toutes les aides que l'Univers t'envoie : c'est de t'engager pour de bon dans ta quête.

Lorsque tu auras fait le pas, définitivement, dans ton engagement, en ayant abandonné toute possibilité de retour, la Providence t'accompagnera.

La première vérité à ce sujet c'est que, en créant une vision très distante de ta situation actuelle, tu t'es inventé un méchant problème.

La bonne nouvelle c'est que cette distance entre ta réalité et ton rêve provoque une tension en toi qui va stimuler ton énergie et ta créativité au-delà de tout ce que tu aurais pu imaginer.

Cette Providence, c'est toi qui va la créer tant que tu sauras te maintenir en état de "manque" envers ce qui constitue le but de ton existence.

Une autre manifestation de la Providence est plus mystérieuse.

C'est, par exemple, la personne qui n'a pas le premier centime pour financer le voyage dont elle rêve et qui trouve un pot rempli de pièces d'argent enterré dans son jardin.

La valeur que tu te donnes aura un effet permanent sur ta réussite et pas seulement sur ta réussite financière.

Accepte la manne qui tombe parfois dans le désert et cesse, je t'en prie, de te demander si tu la mérites ou si elle est bonne pour toi.

Tu es alors dans la situation de Mehmet, cet éleveur de chèvres du désert d'Arabie, qui décida un jour d'aller voir la mer.

Le propre des signes, c'est de ne pas être d'une lecture évidente.

Un même signe peut avoir une signification pour une personne et une signification totalement différente pour une autre, selon le sens de leur quête.

Tu ne peux donc laisser le soin aux autres d'observer et d'interpréter les signes extérieurs pour toi.

C'est quelque chose que tu dois apprendre à faire par toi-même.

Quant aux signes internes, toi seul peux y être attentif et les interpréter.

C'est là un savoir-faire élémentaire : une bonne décision s'accompagne d'une sensation de détente.

Une décision douteuse ou mauvaise est signalée par une tension.

Si ta tête te dit que ton choix est bon et ton estomac qu'il est douteux: écoute ton estomac, c'est-à-dire ton intuition.

Attention de ne pas considérer, a priori, un signe comme sans importance.

Un oiseau dans le ciel peut te dire autant qu'un chargement de poisson séché.

Les signes sont parfois trompeurs, comme le fleuve qui disparaît dans les sables.

C'est une invitation à la prudence et non à la perte de confiance dans les signes.

Mais là où tu trouveras les informations les plus précieuses, c'est dans les réponses que te donne l'univers.

Tu ne fais pas un pas sans provoquer un écho auquel il est bon que tu sois attentif.

Il n'y a pas de meilleur moyen de savoir s'il y a de l'eau dans un puits profond, que d'y lancer un caillou et d'écouter s'il y a un "plouf" au bout de sa chute.

Si tu te trouves mêlé à un problème épineux, demande-toi : "Quel message ai-je choisi de ne pas entendre ?"

Tu verras qu'il y a toujours eu des signes annonciateurs que tu as ignoré, et que tu aurais pu te préparer à l'épreuve ou même l'éviter.

Il s'agit là d'un enseignement très important car si tu n'utilises pas l'information que l'Univers te donne, tu seras condamné à répéter inlassablement les mêmes erreurs.

Souviens-toi que du dois trouver les réponses par toi-même, ce qui signifie qu'il n'existe pas quelqu'un, quelque part, qui sait mieux que toi et pourra t'enseigner.

L'accoucheur de rêves peut t'aider à trouver ta vision.

Peut être même pourra-t-il t'aider à "apprendre à apprendre" de la vie elle-même.

Mais ne compte pas sur lui pour te renseigner à chaque pas.

Pour atteindre le port, le marin doit tirer des bords avec son voilier, donnant l'impression à celui qui ne connaît rien à la navigation qu'il fait de nombreux détours inutiles.

Tout au long de l'histoire de l'humanité, des hommes ont réalisé des choses qui semblaient a priori impossibles à leurs contemporains.

Ses architectes lui avaient présenté des plans et il avait commencé à faire réunir les matériaux pour réaliser cet oeuvre dont la vision enchantait son esprit.

Tes chances seront multipliées si une seule personne, en qui tu as confiance, croit en toi.

Quand tu regardes autour de toi et que tu vois la réussite des autres, tu te demandes peut-être quel est le secret qui te permettrait d'y arriver aussi bien qu'eux.

Ce traité t'a livré une grande partie de ces secrets, afin que tu puisses te joindre au choeur des créateurs talentueux et responsables.

Au long des millénaires, les exemples illustrant ce principe sont innombrables et tu as déjà entendu l'histoire du chercheur d'émeraudes de Golconde qui abandonna son effort à deux doigts de la pierre fabuleuse qui fit la fortune de son remplaçant.

Ce n'est pas ta voix, mais celle de l'étouffe rêves, trop heureux de se faire entendre.

Sache que tout problème comporte une solution, mais que tu ne peux espérer résoudre un problème avec le même mode de pensée qui l'a créé.

Saches aussi que la solution à ton problème doit être plus grande que le problème lui même : on n'utilise pas un petit hameçon pour attraper un gros poisson.

Je me souviens d'un homme généreux qui, au retour d'un voyage, faisait des cauchemars en se souvenant des dégâts causés par la sécheresse dans une province du Sud.

Pendant ce temps, les gens de son village vinrent lui demander sa contribution pour réparer la digue qui retenait le fleuve, mais il ne voulut rien faire parce qu'il était trop préoccupé par le sort de ces enfants mourant de faim dans le Sud.

Peut-être n'as tu pas réalisé que ton bonheur d'être est déjà un résultat, et tu serais bien avisé de sentir de la gratitude pour cela.

Il se peut que tu aies atteint la vision que tu nourrissais depuis ton enfance, après avoir surmonté bien des épreuves et que, pourtant, tu ressentes un grand vide en toi.

Cette Sagesse est plus que jamais actuelle.

Ne commets pas l'erreur de croire que l'accoucheur de rêves qui t'a aidé à sortir de la confusion et à clarifier ta vision est aussi un Guide de Sagesse.

Il ne l'est ni plus ni moins que l'arracheur de dents qui te soulage d'une douleur ou que le charpentier qui répare ton toit.

Trouver un Guide de Sagesse est un cadeau rare qui est donné à celui qui est prêt.

Car peut être l'as-tu côtoyé sans le voir.

Ton Guide de Sagesse est un homme ou une femme qui a parcouru le chemin avant toi.

Il ne peut te guider que jusqu'au point qu'il a atteint lui même.

Peut-être es-tu appelé à aller bien au-delà.

N'attends pas de lui qu'il t'enseigne ce qu'il a appris de la vie car il sait que cela ne te serait d'aucune utilité.

A quoi te servirait d'avoir lu trente-trois traités sur la compassion, si la souffrance de ton ennemi n'éveille aucune pitié dans ton coeur?

La seule façon pour toi de trouver un Guide est d'être attentif aux signes et d'écouter ton coeur.

Ton guide doit réunir au moins deux conditions : il y a en lui quelque chose que tu aimerais avoir et tu te sens absolument sûr en sa compagnie.

C'est-à-dire que tu es convaincu de sa bienveillance envers toi et de sa capacité à te mettre sur la voie.

Cette confiance est essentielle car avoir un Guide de Sagesse n'est pas de tout repos.

Si tu te décides à suivre ses instructions, il te plongera dans un tourbillon qui te remuera jusqu'aux tripes.

Il te poussera sans cesse hors de tes limites et te proposera des actions de services que tu n'aurais jamais faites par toi-même.

Mais, à tout moment, tu seras libre de t'arrêter pour te reposer ou faire le point, libre de changer de guide ou de ne plus en avoir.

C'est là ce qui permet de reconnaître un vrai Guide de Sagesse : jamais il n'attache et n'asservit son disciple.

Au contraire, il se réjouit quand celui-ci gagne en autonomie, et son amour l'accompagne quand il le voit s'éloigner en volant de ses propres ailes.

Mais quand son disciple s'attarde trop à ses côtés ou cherche à se protéger sous sa robe, il le jette dehors sans ménagement.

Il n'y a pas d'apprentissage de la sagesse sans action, parce que l'Univers physique est un immense terrain d'action.

Regarde autour de toi : les astres sont-ils immobiles?

Les roches ne se transforment-elles pas sous l'action du vent, de l'eau, de l'air et du feu?

En prenant conscience de ta raison d'être et en agissant en accord avec elle pour atteindre des buts, tu as pris résolument un chemin de sagesse.

Car la nature de l'homme est de manifester ses rêves dans le monde physique, naturellement et sans effort, comme celle de l'oranger est de donner des oranges et celle de l'aigle est de chasser du haut des airs.

Fou serait l'aigle qui voudrait devenir tortue, l'oranger qui essayerait de donner des abricots et l'homme qui ferait le métier de son père, sans amour, parce qu'il s'y croit obligé.

Une étape importante dans le chemin vers la Sagesse, est de comprendre que ce qui compte n'est pas l'objet de la quête.

Dans les temps anciens, les belles dames demandaient à leur Chevalier d'aller affronter des dragons.

Mais ce qu'ils y gagnaient n'était pas de la gloire et je n'ai pas souvenir qu'il y ait eu un dragon plus glorieux qu'un autre.

En fait, on peut le dire maintenant, les dragons n'existaient pas.

Ce que les Chevaliers allaient affronter, c'était leur peur de l'inconnu ; ce qu'ils mettaient à l'épreuve, c'était leur capacité à dépasser leurs limites.

Ils en revenaient plus sages, ayant appris qu'il n'y a pas un enjeu plus important qu'un autre quand l'enjeu est soi-même.

Cela ne sert donc à rien de te demander si la quête que tu t'es choisie est la bonne, ou si elle est pour toute la vie, ou ce qui se passera après.

Ce qui compte, c'est que tu aies une quête qui ait du coeur et du sens pour toi et non une quête qui te fasse régresser en gonflant ton ego.

Il n'y a pas de quête plus "noble" ou plus grandiose qu'une autre.

Tout au long de ton cheminement, tu apprendras à reconnaître les lois qui régissent l'Univers et à agir en accord avec elles.

Chez d'autres, ces braises sont cachées loin au centre d'un bloc de charbon froid qui remplace leur coeur.

Tu transcenderas les limites du temps et, navigant librement sur le champ des pures potentialités, peutêtre te sera-t-il donné, au-delà du chaos, de te connecter à l'unité de toutes choses.


Retour aux livres gratuits